Accueil arrow Piccolo arrow Test de diverses options pour piccolo
Information
Bienvenu !!!!

Ce site regroupe mes archives d'articles et proposera des tests réalisés par mes contacts internet. 
 maj site : 16/04/2017
Menu principal
Accueil
Blog
Qui suis-je ?
F3C
Vidéo
Simulateurs
Hélico thermique
JR airskipper
Sceadu evo
SST Eagle Freya
Shuttle
Hélico électrique
LOGO 500
Zoom 400
Trex 450SE
Piccolo
X-400
mCP-X
Mini-Titan
Friends
Steam X400 heli
jpp
Hokum
Qui est en ligne ?
Il y a actuellement 48 invités en ligne
Test de diverses options pour piccolo Version imprimable
Ecrit par croc   
06-03-2003

Voici le test pratique de quelques options pour piccolo.

1) Ball in swatch driver (acheté chez e-flight)

 

 

Présentation : il s’agit d’une pièce permettant d’éviter le jeu entre le plateau cyclique et l’axe rotor principal.

 

 

Montage : la version reçue de e-flight s’adapte directement sur le plateau cyclique du piccolo. Il n'y a aucun perçage à effectuer.

 

 

 

Il suffit de mettre un point de colle sur le contour de la pièce et de glisser celle ci au fond du plateau.

 

Test : cette modification procure sensiblement une plus grande rapidité dans la réaction des commandes.

 

Conclusion : intéressant pour qui veut grappiller quelques dixième de réactivité en plus mais pas indispensable à mon sens si le budget est serré

 

 

2) Piccolo Fixed Pitch Anti-rotation Link (acheté chez e-flight)

 

 

Présentation : quand on monte le piccolo on peut être surpris par le bras d’origine reliant la partie mobile du plateau cyclique au hub.
Cette pièce permet de relier de manière plus sérieuse l’ensemble avec 2 points d’attaches au lieu de 1 .

 

 

 

Montage : pas très évident de faire passer l’axe a travers l’ensemble des pièces : on peut se faciliter la tache en faisant passer l’axe a blanc dans l’anti-rotation link avant son montage.

 

 

Test : Cette option procure immédiatement une précision supplémentaire, plus flagrante qu’avec le ball in swatcher a mon sens. Il n’y a plus de jeu dans la tête de rotor et cela donne une sensation étrange car la tête ne vibre plus (avec un tracking reglé bien sur)

 

 

Conclusion : pour plus de précision et de rapidité dans les commandes je conseille cette option.

 

 

3) Aluminium Mast Looking Collar

 

 

Présentation : bague d’arrêt de l’axe rotor

 

 

 

Cette pièce me semble intéressante pour les maquettes où l’accès à la mécanique est parfois difficile : fixer l’axe me semble être un plus.
Avec un moteur brushless ou Orion je pense également qu’il est préférable de tout fixer vu la puissance de ces moteurs.

 

 

Maintenant pour un piccolo d’entraînement je ne le conseille pas : en cas de crash il est préférable que l’axe glisse sur la bague en caoutchouc d’origine plutôt que ce soit l’axe qui se tord ou une autre partie de la mécanique qui encaisse l’onde de choc.

 

 

4) Fun piccolo Bearing Upgrade

 

 

Présentation : kit roulements complet pour piccolo fun

 

 

2 roulements me paraissent indispensables sur un piccolo fun : ceux de l’axe rotor. J’ai gagné 30 secondes environ en installant de tels roulements.

 

 

En ce qui concerne l’axe d’anticouple avec les bagues du piccolo fun , il est indispensable d’avoir la pales non serrées et donc une rotation extrêmement libre et par conséquence avec du jeu.

 

 

En mettant les roulements il est possible de faire un serrage sans jeu.
Je n’ai pas vu de différence en terme de pilotage entre une version sur roulement et une version avec jeu.

 

 

Conclusion : 2 roulements pour l’axe rotor suffisent et sont recommandés.

 

 

4) Refroidisseur ikarus piccolo

 

 

Au bout de 8-9 minutes le moteur devient bouillant en fin de pack faisant même fondre la goutte de silicone du câblage…imaginer le même moteur dans un fuselage...

 

 

Sceptique quant à l’efficacité de l'option refoidisseur moteur proposé par ikarus je l’ai commandé pour tester.

 

 

 

Premières impressions : la première chose qui se remarque est le pignon ! Allongé et de la même matière que celui du moteur anticouple . Que du sérieux ! En contre partie il n’y a qu’un seul pignon fourni et il s’agit d’un 8 dents. Il est éventuellement possible de mettre un plus grand pignon en bout d'axe mais je n'ai pas testé.

 

Montage : sur les 2 refroidisseurs que j’ai monté j’ai dû rajouter des rondelles entre le moteur et le refroidisseur car la partie à palette sur le moteur frottait sur le bâti …J’ai également dû élargir légèrement le diamètre du support pour éviter tout frottement..
Enfin il faut serrer très faiblement le moteur pour ne pas gripper le tout mais suffisamment pour le maintenir.

 

 

Essais : à la première mise des gaz on entend le nouveau son de l’ensemble : métallique, plus présent et avec un petit effet de turbine au décollage. On aime ou on aime pas mais cela donne plus de présence. Efficacité : parfaite ! Le moteur après 8min30 de vol réel sans arrêt est tiède à l’arrivée !

 

Conclusion : génial pour la durée de vie du moteur et peut être indispensable dans un fuselage comme le uh-1d (j’en monte un actuellement je mettrai en commentaires les résultats concernant cela).A noter un peu de bricolage pour le montage.

 

 

N’hésitez pas à ajouter vos impressions personnelles et test sur ces options en commentaires.

 

 

Croc

 

© 2005-2014 Helicroc - Cédric L.
Mambo/Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.