Accueil arrow Steam X400 heli arrow Modification X400 CCPM Carbone
Information
Bienvenu !!!!

Ce site regroupe mes archives d'articles et proposera des tests réalisés par mes contacts internet. 
 maj site : 16/04/2017
Menu principal
Accueil
Blog
Qui suis-je ?
F3C
Vidéo
Simulateurs
Hélico thermique
JR airskipper
Sceadu evo
SST Eagle Freya
Shuttle
Hélico électrique
LOGO 500
Zoom 400
Trex 450SE
Piccolo
X-400
mCP-X
Mini-Titan
Friends
Steam X400 heli
jpp
Hokum
Qui est en ligne ?
Il y a actuellement 15 invités en ligne
Modification X400 CCPM Carbone Version imprimable
Soumis par steamman25   
06-05-2005
Après avoir fait un petit article sur le montage du X-400, je vous propose de modifier le X-400 en CCPM et en même temps de le passer en carbone.


Le fait de passer le X-400 en CCPM va permettre d’avoir des commandes plus précises, notamment pour le cyclique longitudinal qui est un peu dur à cause d’une faible course. Cette conversion permettra également de gagner quelques grammes : 30g environ.


Avant de commencer la conversion, il a fallu choisir les éléments mais surtout prévoir le positionnement et les débattements.


Le plateau ARK est bon marché, et de bonne qualité. Le roulement a un peu de jeu mais sans plus. Les deux boules des chapes avant sont plus longues que celle qui se situe derrière. Pour ma part, j’ai préféré les remplacer par des boules standards afin d’obtenir une meilleure cinématique et limiter le différentiel. La longueur entre le point de rotulage du plateau et les chapes devient ainsi identique pour chaque bras ; par conséquent, on mettra les chapes de la même manière sur chaque servo.




Le choix du matériau est simple : rigide et léger => plaque de carbone. L’épaisseur est de 0,8mm, ce qui est suffisant. On peut éventuellement le faire en 1mm mais pas plus à mon avis. Surtout ne pas oublier que plus c’est épais, plus la plaque sera difficile à découper… J’en profite pour préciser que découper du 0,8mm au cutter est déjà quasiment impossible… La petite perceuse/meuleuse m’a bien facilité la tache.




En ce qui concerne l’emplacement des servos, j’ai pas mal dessiné sous Autocad pour trouver la meilleure solution afin de limiter le différentiel, etc… Le fait d’avoir des HS56 fait qu’il est difficile de les caser à cause de leur taille, donc j’ai choisi de les placer comme sur le kit ARK qui doit sortir bientôt. Cependant, en voyant ce kit, je me suis demandé comment ils arrivaient à donner une course suffisante avec des palonniers aussi petits…


Je suis donc parti du dessin d’un servo avec les bras longs et j’ai regardé si tout ça passait dans le châssis. J’ai ensuite vérifié les débattements, les interférences, etc… J’ai donc pu vérifier qu’une distance de 16mm entre l’axe du servo et la chape serait un bon compromis afin d’utiliser la course normale du servo. Ceci aura pour effet de ne pas faire prendre trop d’angle au palonnier  et donc de limiter le différentiel. Il faut cependant avoir de bons servos, puissants et précis pour faire ce genre de montage. Dans le cas contraire, préférez une distance de 13 mm voir moins…

Tout ceci m’a amené au plan suivant :


J’allais donc mettre un servo à l’arrière et deux servos à l’avant placés l’un sur l’autre. Les longueurs de tige seraient forcément différentes mais il est difficile de faire autrement avec ces servos. J’ai quand même essayé de les aligner au mieux pour limiter les différentiels.


Le découpage de la plaque a consisté à utiliser les flancs d’origine en alu comme gabarits, ce qui facilite la tache pour le découpage des contours et le perçage des trous !!! Il suffit de découper deux plaques de carbone, de les aligner sur les flancs, de percer deux ou trois trous afin de serrer les plaques de carbone entre les gabarits à l’aide de vis et le tour est joué. Il ne faut pas oublier de laisser dépasser le carbone dans la partie avant afin de mettre les servos.



Et voici le résultat une fois les gabarits démontés :



Vient ensuite l’implantation des servos, il suffira de tracer sur la plaque les principaux axes et les découpes à effectuer, puis s’armer de patience afin de continuer la découpe sans abîmer la partie visible.

La découpe dans la partie avant sera faite à ce moment là afin de faire la forme souhaitée. De même les trous pour mettre les entretoises en alu devront être ajoutés.


Afin de caler les servos, il faudra également réaliser de petites cales et trouver des vis plus longues, mais je vous laisse vous débrouiller pour cette étape, c’est pas compliqué.


Il faudra également un peu limer le guide dans lequel l’arrêt en rotation du plateau coulisse dans sa partie basse car la chape du servo passe trop juste mais il était impossible de faire autrement après avoir étudié la cinématique avec Autocad. Si j’avais décalé le servo vers l’avant, la chape du plateau aurait touché la partie inférieure du plateau dans certaines configurations.



Une fois tout ça réalisé, il suffira de tout remonter : le chassis, fixer les servos, mettre les palonniers perpendiculaires…

Les longueurs de chape données sur mon dessin sont très pratiques pour régler le plateau, je n’ai pas eu de retouche à faire pour le moment, le plateau était horizontal dès la mise en place des tige de commande réglée à la longueur calculée.

Il suffit ensuite de régler la radio avec le mode adéquate, et de régler les plages de course.

J’ai été agréablement surpris au moment de la mise au point car il n’y a quasiment pas de différentiel. Le plateau monte droit, et les commandes cycliques n’influencent quasiment pas sur le pas général. Le gain de masse est faible :30g environ mais ce qui importe c’est la précision des commandes qui est nettement améliorée !!!

Bon je vous laisser regarder les photos, vous comprendrez mieux l’intérêt de cette modification…

A+ et bons vols
Steamman25








-----------------------------------------








© 2005-2014 Helicroc - Cédric L.
Mambo/Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.