Accueil arrow JR airskipper arrow JR Airskipper 50 CE : premiers vols
Information
Bienvenu !!!!

Ce site regroupe mes archives d'articles et proposera des tests réalisés par mes contacts internet. 
 maj site : 16/04/2017
Menu principal
Accueil
Blog
Qui suis-je ?
F3C
Vidéo
Simulateurs
Hélico thermique
JR airskipper
Sceadu evo
SST Eagle Freya
Shuttle
Hélico électrique
LOGO 500
Zoom 400
Trex 450SE
Piccolo
X-400
mCP-X
Mini-Titan
Friends
Steam X400 heli
jpp
Hokum
Qui est en ligne ?
Il y a actuellement 45 invités en ligne
JR Airskipper 50 CE : premiers vols Version imprimable
Ecrit par croc   
05-08-2007
Quelques images suite aux premiers vols et notice en anglais du JR Airskipper 50 CE.



En un mot : c'est magique et parfaitement adapté à mon style de pilotage typé f3c.

Le sceadu permet déjà de passer le programme S2 mais la je dois dire que pour mon type de pilotage ce airskipper se place un ton au dessus en terme de prestance. Mais rassurez vous, le sceadu n'en ai pas "mauvais" ou "banni" pour autant :)

Le stationnaire est plus précis, la voltige très propre avec des trajectoires tendu et une curieuse inertie que l'on retrouve sur les classes 90. La vitesse de pointe élevée permet de passer de grande boucle et les tonneaux sont grisant.

Le pot hatori 521 donne beaucoup de couple au milieu mais également à plein régime. Il faudrait tester le 544 et le 521 sur le même hélicoptère pour avoir un avis plus objectif.

Rien à signaler en ce qui concerne les 9255, précis et sans aucun jeu pour l'instant.

Rien à signaler non plus dans le jeu quasi inexistant dans la tête rotor, les pales sab carbone sont excellente. Le bruit émis en vol n'a pas de parasite mécanique.

Mes a priori sur le ccpm se sont envolés. Je ne dénote pas de comportement hazardeux (enfin à mon niveau ;) et lors de ces premiers vols).

Attention toutefois j'ai eu une rupture d'une commande ccpm : le palonier futaba etait très grand et la commande reliant celui ci au plateau cyclique passant derrière le palonier je n'avais pas vu qu'il y avait un point de force lors du mouvement du servo.
Bref la tête de vis a cassé en sortie de tonneau .Heuresement l'autorotation de dernier recours et de la chance on permi d'éviter de tout casser. Solide le JR a priori.J'ai fais une photo au cas ou vous feriez la même erreur. Entouré sauvagement en rouge : l'endroit ou la biellette forcait causant la rupture de la tête de vis. Celà parrait si évident après coup ;)



Pour ceux qui sont interressé voici la notice en anglais du feuillet JR Airskipper 50CE (merci a macgregor) : http://www.helicroc.com/divers/dl/AS50Custom.pdf

A noté que j'ai profité du crash pour modifier l'emplacement de la nourisse : maintenant je l'ai placé un peu plus en arrière en repercant le flanc externe (la ou il y a un arrondie sur l'équerre en alu). En effet, en  fixant la nourrisse directement sur une vis de maintiens de l'equerre la distance jusqu'au carburateur etait trop courte et celà aurait pu engendrer une carburation inconstante en pincant la durite.

Bientôt les premières vidéos :)

Voici quelques photos avant crash seul et avec mon sceadu evo 50.












© 2005-2014 Helicroc - Cédric L.
Mambo/Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.